Skip to content

Le bal des comiques

22 mars 2014

Le bal des comiquesSi les partis de gouvernement français du moment étaient capables de gouverner la France avec ne serait-ce qu’un minimum de réussite, ça se saurait…Ça se verrait…Leur seul mérite est en réalité d’avoir réussi le tour de force de conserver le pouvoir ces 30 dernières années malgré des résultats d’une infinie médiocrité.

Avec de tels bilans un salarié se serait fait virer, et un chef d’entreprise aurait mis la clé sous la porte. Mais nos brillants dirigeants sont leur propre patron, donc pas de licenciement…Et ils se servent de l’argent public, donc pas de faillite…Pour le moment…Le jeu de l’alternance est bien rôdé, un coup c’est toi, un coup c’est moi, et quand ce n’est pas moi, j’occupe quand même une fonction officielle, elle est pas belle la vie ?!

J’aurais pu titrer « Le bal des prestidigitateurs », tant on nous enfume par des contres-feux quotidiens, mais je préfère penser que j’assiste en connaissance de cause à une comédie dantesque. L’idée que je serais le couillon de service qu’on enfume fait pencher mes babines vers le bas plutôt que vers le haut.

En revanche, question spectacle on est servi, la Comedia del arte peut aller raccrocher masques et costumes, le combat est perdu d’avance.

Nos dirigeants nous ont montré ces derniers jours l’ampleur de leur talent et la grande maîtrise de leur art, j’en profite d’ailleurs au passage pour saluer « leurs intermittents » qui ont assuré la technique sans la moindre faille : #Canal, #Mediapart, #Plenel, #Davet, #Lhomme, #Arfi, #Rissouli, #Caron…

Les français sont vraiment des grands privilégiés de pouvoir y assister en étant aux premières loges. Bande de chanceux !

Question enfumage, il y a tellement de dossiers dans l’actualité hexagonale que je ne pourrai pas les approfondir dans cet article, mais un point de vue contradictoire, même succinct, s’imposait…

  • La Russie, la Crimée et l’Ukraine : des femmes, des enfants et des hommes ont soufferts et souffrent encore, c’est profondément triste. Vladimir Poutine est dur, totalitaire. Mais on se trompe de combat, et au-delà de l’enfumage, il faut rester lucide et rappeler certains faits qui font que dans cette crise qui secoue l’Est de l’Europe tout n’est pas blanc ou noir, il n’y a pas les méchants d’un côté et les gentils de l’autre. La Crimée était Russe jusqu’en 1954. Ses habitants sont très majoritairement russophiles. Le précédent gouvernement ukrainien était corrompu, certes, mais il avait été élu démocratiquement par les ukrainiens sous le contrôle de l’Onu. Les gouvernements précédents étaient déjà corrompus. Les factions armées de la place Maïdan sont pour beaucoup composées de néo-fascistes comme l’illustre Oleg Tiagnibok à la tête du parti Svoboda dont les succès électoraux en Galicie font frémir…Notre discours politiquement correct est simpliste…Nos leçons de morale à Poutine sont pathétiques après le Kosovo, la situation actuelle en Libye et nos tergiversations avec la Syrie. Je suis triste, où sont nos grands stratèges politiques ?
  • Les municipales : la dernière déclaration de Jean-Marc Ayrault… :  »Aucune ville ne doit-être gagnée par le Front-National… »

– D’abord c’est au peuple souverain de décider, un peu plus d’humilité ne vous ferrait pas de mal monsieur le Premier ministre;

– Ensuite, le Front National n’est pas la préoccupation majeure des français…qui auraient préféré que vous parlâtes du chômage par exemple…

– Et enfin, si vous étiez vous-même efficace à la tête de la France, le Front National retomberait sous la barre des 5%…Alors avec vos ministres, mettez vous au travail !

En réalité, voilà une vieille recette mitterrandienne qui fait que pour les leaders de gauche, un Front National élevé est salutaire du fait des triangulaires et du front républicain qui en découle, un beau terreau fertile pour le PS.

  • Sarkozy et ses casseroles…On est tous d’accord, si les juges d’instruction ont des preuves, qu’ils mettent l’ancien chef de l’état en examen, qu’un procès s’ouvre et qu’il soit condamné. Mais n’ayant aucun élément de dossier à ma disposition, et encore marqué par le procès d’Outreau, je m’en tiens à la présomption d’innocence si facilement piétinée par ceux-là même qui se pavanent en moralisateur de la vie politique française. C’est sur la réaction des dirigeants socialistes à propos du courrier de Sarkozy que je voulais revenir. J’ai entendu leurs réactions avant de m’attarder sur l’intervention de Sarko que je n’avais pas vraiment le temps ni l’envie de lire. Mais après être tombé sur mon pote Harlem et sa condamnation d’une affaire d’état sans précédent, pas moins que ça, j’ai presque failli m’abonner au Figaro en ligne pour trouver l’intégralité du texte de l’ancien locataire de l’Élysée…Mais heureusement, il y a Facebook et les pages des fans, nul besoin donc de fleureter chez Yves Thréard. Et là, après avoir lu la lettre (en entier) je me suis dit, après la bande à Basile, la bande à Harlem Désir, et l’idée de cet article…Encore une fois, vous nous prenez vraiment pour des cons !

From → Politique

One Comment
  1. Pour tous ces politiciens, aucun d’eux n’est capable de comprendre le peuple parce qu’ils ne se battent pas pour lui mais pour leur propre avidité démesuré de pouvoir et d’argent. Ils en sont à se prendre pour des demi-dieux, comme dans toutes les civilisations précédente quand elles ont atteints leurs apogée et pour nous c’est au 20eme siècle que nous l’avons atteinte en marchant sur la lune et maintenant nous en retombons car aucun intérêt n’est plus grand que la vie.
    Aucune de ces civilisations n’a été capable d’arrêter cette soif constante du pouvoir par l’argent et de son autodestruction. Le problème est l’enrichissement personnel à excès et tant que la richesse ne profitera qu’a une minorité en appauvrissant la majorité, la révolution ne tarde jamais à venir et la colère du peuple s’abat sur tous ses profiteurs qui ont l’impression d’être a labrit de tout. Ce qu’ils n’ont jamais compris c’est que tout se pouvoir et cet argent crée des envieux et finissent par avoir plus d’ennemis que d’amis.
    Nous nous rendons bien compte a voir nos politiciens se battre entre eux comme des chiens enrager, que se combat est devenu personnel et non pour l’intérêt du peuple.
    Je pense souvent à Cuba. Le seul pays ou ‘’le communautarisme’’ a réussi pour moi. Castro a préservé son peuple de l’enrichissement personnel, Un peuple qui ne souffre pas de la faim, de soins médicaux, d’éducation, de sécurité, de travail et ou chacun a un toit pour s’abriter et ou ses politiciens ne se sont pas enrichi a outrance en regardant son peuple mourir. Je pense que si le peuple Cubain en avait souffert depuis ses 60 années comme les médias veulent qu’on l’entende, le peuple aurait refait sa révolution comme Castro la faite précédemment. Je dirai même que les États unis on aidé Castro à accomplir cette richesse humaine par son embargo sur Cuba. Si les Cubains n’avaient pas manqué d’autant de choses matériel peut être que l’avidité humaine aurait peut être repris le dessus. Castro a compris qu’un agriculteur est plus important qu’un médecin pour faire vivre un homme.
    Oui l’on se moque de nous depuis 40 ans minimum. Le peuple ne se reconnaît plus dans cette politique mondial. La richesse mondiale est détenue par une poignée d’homme qui court à leur perte et subiront la colère du peuple pour repartir a zero.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :