Skip to content

Le «Made in France» : on vous prend pour des dindons !

19 décembre 2011

La cigale et la fourmi «La cigale ayant chanté tout l’été, se trouva fort dépourvue quand la bise fut venue».

Les français sont aujourd’hui la cigale de Jean de la Fontaine…

Depuis 30 ans, les gouvernements respectifs ont construit artificiellement une croissance économique basée sur une consommation elle même soutenue par les transferts sociaux. Mais ces transferts sociaux ne proviennent pas d’une richesse créée par un tissu industriel mais par un endettement de fonctionnement.

Depuis 30 ans, l’administration française est coupable d’une véritable gabegie…

Depuis 30 ans, les politiques françaises en matière fiscale, en droit du travail, d’éducation, ont conduit à la perte d’un pays pourtant doté d’atouts innombrables.

Depuis 30 ans, un grand nombre de mes concitoyens sont complices de ce système.

Aujourd’hui, on nous sort du chapeau magique le «made in France». Mais on se fout de vous, il n’y a plus d’usines en France ! Il n’y a plus de directeurs d’usines ni de contremaîtres en France ! Il n’y a plus d’ouvriers en France ! Est-ce nos énarques qui vont les reconstruire ? Est-ce nos énarques qui vont les faire tourner ? Ceux-là même qui ont jeté en pâture à la Chine notre tissu industriel…

Comment relancer notre industrie quand on sait que :

  • Les artisans, les TPE, les entrepreneurs sont étranglés par les règles fiscales à la française. Additionnez la fiscalité directe et indirecte de ces acteurs économiques et vous vous rendrez compte qu’ils ne commencent à gagner de l’argent qu’à partir du 7e voir du 9e mois de travail. Le recours au travail au noir n’est pas un moyen de gagner plus, c’est une question de survie. Mais en France, on a que «bouclier fiscal» et «niches fiscales» à la bouche. On ne parle que de l’Oréal. Donnons des jeux et du pain au peuple et on aura la paix…
  • Les artisans, les TPE, les PME qui ont survécu à ce système économique évitent à tout prix de créer des emplois. J’ai déjà écrit sur les ravages du Code du travail français qui n’a pas préservé l’emploi, mais l’a détruit. Faut-il que je rappelle le nombre de chômeurs ? Faut-il que je rappelle le nombre d’inactifs qui ne sont pas sur les listes des demandeurs d’emplois ?
  • La politique en matière d’éducation avec ses inepties est un cuisant échec : «Tout le monde au bac !», «Tout le monde à l’université !». Quelles erreurs répétées année après année. On a formé des générations d’avocats, de médecins, de fonctionnaires, d’employés de bureau, de chômeurs, mais plus personne pour faire tourner les usines, plus personnes pour travailler la terre…Et quand on voit les barrières entre le système éducatif et le monde économique, un retour à la raison n’est pas pour demain…

Depuis 30 ans, on veut nous faire croire qu’on peut maintenir notre confort de vie sans travailler. Il est temps de réaliser que l’état providence n’est qu’un triste mirage.

Les mêmes intellos de pacotille qu’on se farci à la télé depuis 30 ans continuent leur show, et toi, peuple de France, depuis 30 ans tu continues à t’accrocher à ces chimères.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :