Skip to content

Circulez y a rien à voir…

28 mai 2011

Allez ! Après avoir pissé de rire devant ces scènes d’anthologie, et en pleine actualité sur les panneaux radar et la sécurité routière, je ne peux passer à côté de ces quelques lignes…

1er mars 1969 : la Renault 12, voiture préférée des français…

.

À chaque fois qu’un abruti génétiquement resté au stade de Neandertal, mais à qui on a quand même donné l’autorisation de tenir un volant, me fait quasiment une queue de poisson, me colle au cul, effectue des dépassements dangereux ou roule comme un malade, je n’arrive pas à maîtriser ma furieuse envie de lui mettre une série de baffes…Et c’est un peu la même chose quand un endormi roule plan-plan (60km/h là où c’est limité à 100…et qu’on ne peut pas dépasser…) comme si la route lui appartenait et qu’il n’en avait rien à foutre des automobilistes qui s’impatientent derrière jusqu’à eux-mêmes dépasser dangereusement.

Pour tous ces comportements, il faudrait inventer des appuis têtes qui distribuent des baffes comme dans le film les « Sous-doués passent le bac » :

Quand on sait qu’il y a eu plus de 8,000 morts sur les routes françaises en 2001, et qu’en 2010 ce nombre est tombé sous la barre des 4,000 morts, on ne peut que se réjouir de la décision de Jacques Chirac de faire de la sécurité routière une cause nationale. On parle quand même de vies humaines…Et c’est aussi la preuve malheureuse que nos concitoyens ne savent pas s’auto-discipliner, notamment les jeunes qui se prennent pour Bullit (Steve McQueen) dans les rues de San Francisco. Il n’y a que « les coups de bâton » qui permettent un changement de comportement significatif. Nous sommes donc les 1ers responsables de l’arrivée des permis à points, radars et autres empêcheurs de rouler en paix

Loucher sur la routePar contre ! Si je mettrais bien volontiers des baffes à certains, si je prône la plus grande sévérité pour les grands excès de vitesse et la conduite en état d’ébriété, je m’oppose fermement aux retraits de points pour des faibles dépassements de la limitation de vitesse. On ne peut pas conduire avec un œil rivé sur la route et l’autre sur le compteur de vitesse. On n’est pas un criminel parce qu’on dépasse de quelques km/h la vitesse autorisée, et la perte du permis de conduire est une sanction tout à fait disproportionnée qui vous pourrit littéralement la vie. Messieurs dames les politiques, la sécurité routière oui…mais avec un peu de bon sens s’il vous plaît…

P.S : Voitures : aux passages piétons on s’arrête !!! Piétons : quand votre feu est rouge, on ne passe pas !!! Cyclistes : le code de la route c’est pas pour les chiens !!! C’est compliqué ça bordel ?!

re P.S : Pour celles et ceux qui balancent des déchets par la fenêtre des voitures : vous aussi vous méritez des baffes…

re re P.S : Suzanne, Jean-Paul, bon retour en France et on espère à très bientôt !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :