Skip to content

On veut tuer ma liberté de penser

24 avril 2011

Le penseur de Rodin Florent Pagny avait tort de chanter qu’on ne pourrait jamais lui prendre sa liberté de penser. En France, il a été, depuis trop longtemps, décrété par des « bien-pensants » omniprésents dans le PAF (portrait audiovisuel français) ce qu’il fallait penser pour être quelqu’un de bien. Pensez comme eux, vous serez adoubé à la cour et courtisé, pensez différemment, vous serez banni avec les lépreux et traité comme une espèce de gros salopard infréquentable.

Pascal Clark me dirait : « mais voyons, c’est faux, la liberté d’expression est totale en France puisque vous pouvez vous exprimer…vous avez un blog… » Mais à quel prix pour les Robert Ménard and co ! Sous les insultes, l’arrogance et le mépris. « Exprimez-vous, mais on vous vomit… »

L’image la plus forte qui me revient à chaque fois que j’assiste à ce type de comportement est celle de Francis Huster insultant et tournant le dos à Éric Zemmour, avec la complicité à charge d’une Clémentine Autain ou hautaine et révolutionnaire. Il n’était même pas question de politique, simplement d’hommes et de femmes…Mais non, une discussion potentiellement passionnante a été gâchée.

Et quelle grande hypocrisie : pendant que certains politiques ou journalistes qui défendent des « mauvaises » convictions sont « fusillés », certains artistes que l’on ne connait que par leur succès sont adulés lorsqu’ils arrivent sur un plateau télé : « il a du succès, il est sympa, on ne sait pas ce qu’il pense, mais c’est forcément quelqu’un de bien »…Ça se trouve c’est le pire des cons…mais comme il ne parle que de musique, c’est une star. Foutaise !

Montesquieu, Rousseau, Voltaire, Diderot…doivent se retourner dans leur tombe. Ces philosophes qui nous ont apporté la lumière par opposition à l’obscurantisme intellectuel…aujourd’hui ce même obscurantisme s’impose à nouveau et sournoisement.

Jean Huber, Un dîner de philosophes, 1772 ou 1773, Voltaire Foundation, Oxford

Ce sont ces mêmes beaux penseurs qui se disent les plus grands défenseurs de la justice sociale, de la liberté d’expression médiatique et artistique, et même de la tolérance, qui cherchent en permanence à emmurer non seulement notre âme mais parfois plus encore, sous prétexte qu’ils représenteraient le bien, et les autres…le mal. La voilà la véritable censure assassine.

Et je ne parle pas de défendre des idées extrémistes, je parle simplement du droit à la discussion, et du droit à la différence. C’est tout.

Et bien je vous le dis, je me tiendrai toujours debout et droit pour défendre mon droit à réfléchir, à penser, à débattre et à forger mes convictions à partir de mes expériences et de mes valeurs, sans jamais me faire dicter ce qui devrait sortir de ma bouche…ou de mes doigts !

Tiens, aujourd’hui c’est Pâques, alors joyeuses Pâques ! Et vive les cloches…les vraies, celles qu’on retrouve dans les clochers et celles qui nous apportent les oeufs en chocolat…

Joyeuses Pâques

One Comment

Trackbacks & Pingbacks

  1. lacapitaleblogue.com | Suggestions du jour 04/25/2011

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :