Skip to content

Mayotte, la française

3 avril 2011

MayotteC’est un évènement historique ! Et bien évidemment, il a fallu que ça tombe un 1er avril, et que certains élus du Conseil général se fassent remarquer…comme ils savent si bien le faire. Mais je ne reviendrai pas sur cet épisode qui, parmi d’autres, donnent des munitions à ceux de nos concitoyens métropolitains qui rejettent l’idée d’une Mayotte française. Je ne traiterai pas non plus les raisons d’un tel rejet.

Je veux simplement souligner l’évènement et son caractère historique : Mayotte devient le 101ème département français, le 5ème DOM. C’est à peine croyable, le rêve de tout un peuple se réalise enfin…après quel combat !

Mayotte est une petite île française d’à peine 376 km2 située dans l’Archipel des Comores, lui-même dans le canal du Mozambique (entre le nord-ouest de Madagascar et le sud-est de l’Afrique).

Mayotte est française depuis 1841, lorsque le sultan Andriantsoly renonce à sa souveraineté sur l’île au profit de la France. À cette époque, la population mahoraise était estimée à tout juste 3.000 âmes…en permanence confrontées au risque d’invasion des îles voisines notamment. Le sultan a donc vendu Mayotte à la France après avoir négocié avec le commandant de vaisseau de La Prévoyante, Pierre Passot, une rente viagère personnelle de 1000 piastres et la protection de la république.  La France devient alors, et restera, synonyme de liberté pour Mayotte et les mahorais.

Mayotte française avant Nice et la Savoie (1860), mais aussi avant la création de l’Italie (1861) ou du Canada (1867). Et c’est à contre courant de l’histoire de la décolonisation que ce petit peuple mahorais, collectivement, s’est toujours déterminé en faveur d’une Mayotte française : en 1972 lorsque les 3 autres îles de l’Archipel des Comores ont voté pour leur indépendance et en 2001 pour l’accession au statut de département, alors que certains DOM-TOM français revendiquent une plus grande autonomie…

La position géographique de Mayotte est stratégique : avec son lagon de près de 1.500 km2 (un des plus grands lagons fermés du monde, si ce n’est le plus grand), Mayotte contribue ainsi à faire de la France, le pays qui possède la seconde plus grande zone économique exclusive (maritime) du monde, avec 11 035 000 km2 (juste derrière celle des États-Unis : 11 351 000 km2, mais devant celle de l’Australie : 10 648 250 km2).

Le canal du Mozambique est aussi le canal naturel par lequel transitent les bateaux pétroliers qui partent du golfe arabo-persique pour aller vers le continent américain. Et que se passerait-il si le canal de Suez devenait momentanément impraticable ?

Il faut se rappeler qu’une partie de la seconde guerre mondiale s’est jouée aussi loin que dans la baie de Diego-Suarez, le canal de Suez n’existait pas justement, et la flottille anglaise est venue jusqu’à Madagascar pour prendre le contrôle de cette baie en 1942, par crainte de voir les japonais s’y implanter. C’est comme ça que mon grand oncle, Alphonse Ballard, alors instituteur à Madagascar, a pu « s’engager » dans la résistance.

Et surtout, l’histoire de Mayotte française, c’est avant tout le combat d’hommes et de femmes, qui se sont battus pour leur liberté. Cette liberté qui passe, selon eux, par un ancrage fort dans la république : la départementalisation donne cette garantie. Je ne décrirai pas tout ce combat, je le ferai peut-être dans un autre article, mais je préciserai simplement qu’il a été long et difficile…

Ces hommes et ces femmes je ne peux tous les citer dans un seul billet de blog, pas plus qu’en faire un classement, je ne partagerai donc avec vous que quelques-uns d’entre eux, mahorais de souche, métis mais aussi des M’Zungus (blancs) qui ont, eux aussi, contribué à ce beau combat et à la construction de Mayotte :

Les femmes, symbole fort de ce combat :

Zéna M’Dere, Bouéni M’Titi, Zéna Meresse, Zakia Madi (tuée par des éclats de grenades, martyre mahoraise), Coco Djoumoi, Mouchoula…

Le serment de Sada en 1967

Ali Halidi (Chiconi),  Abdallah Houmadi (Mamoudzou),  Younoussa Bamana (Kani Kély), Younoussa Ben Ali (Mtzamboro), Zoubert Adinani (Tsingoni), Marcel Henry (Petite Terre). Ces politiques avaient juré sur le Coran de rester unis jusqu’à la Départementalisation.

Les commandos Fad Ampangou (Commandos MPM)

Chef Labattoir : Chic Mahorais (Saindou Rachidi); Pamandzi Puissance (Hamidou Ali); Mamoudzou Papa JO (Ali Abdou).

Les autres politiques

Georges Nahouda, Abdoul Bastoi, Mansour Kamardine (Sada), Frédéric d’Achery (Kangani), Adrien Giraud (Petite Terre)…

Autres familles et personnalités qui ne sont pas mahorais de souche :

De Villèle, Marot, Médard, Keissler, Novou, Barège, Hoareau, Montchéry, Mac Luckie, Dèze, Félix…

Dans l’ère moderne :

Saïdani en 1949, Meresse en 1961, Gaston Plaisir en 1964, Lauret né à Mohéli, Chantong, Garczynski, Barthes puis en 1976, Savornin, Schublin, Pouchot, Losfeld…

1979, Nel

1980, Bazin puis Leclère, Ongaretto

1982, Baubet, Rey Millet, Linhart, Lietard

1983, mes parents Michel et Anne Taillefer

Les Politiques français

Pierre Messmer, Alain Poher, Pierre Pujo (Action Française), Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy (qui aura créé le département).


3 commentaires
  1. BONNET permalink

    Salut Eric,

    C’est Marilyne BONNET. Nous étions au Lycée ensemble, hier en 1990 😉
    Tu es toujours à Mayotte ?

    • Mandy PIBOULE permalink

      Bonjour, je ne pense pas que nous nous connaissions Eric, mais moi aussi j’ai vécu 11 ans à Mayotte de 91 à 2002, et je cherche à rentrer en contacte avec Marilyne BONNET, qui t’a envoyé le message ci-dessus … En tapant son nom sur google, je suis tombé sur ton site ! merci de faire le lien si cela est possible.
      Mandy PIBOULE (mandybulle2002@yahoo.fr)
      PS : super ton site, ça fait remonter les souvenirs

  2. Taillefer Michel permalink

    Je n’avais pas lu ce billet. Merci et à développer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :