Skip to content

Il faut sauver le Paysan !

22 février 2011

J’avais pensé intituler ce billet : « Dans le cochon tout est bon », mais il est trop grave pour laisser penser que je l’aborderais avec légèreté. Pour la légèreté, c’est à la fin du billet :).Sauvons le Paysan

Cela fait plusieurs semaines que je veux écrire sur ce sujet mais l’actualité n’a cessé de bousculer mes plans. J’ai bossé comme un fou, il est tard, je suis crevé, mais je ne veux pas louper le train en cours : le salon de l’agriculture vient d’ouvrir ses portes à Paris, et je dois profiter de cette médiatisation pour contribuer au buzz actuel mais éphémère.

Même si les modèles sont différents, ma préoccupation est la même pour la France ou pour le Canada (bien que le Canada ait une superficie et une quantité d’eau qui le rend moins vulnérable).

Je n’ai pas d’avis sur les OGM. Je soutiens les agriculteurs tout en voulant sauvegarder les abeilles et préserver l’environnement. Mon billet ne traitera pas de ces sujets qui peuvent faire polémique, ce billet se veut très largement au dessus des clivages politiques. Mon billet traitera simplement de la nécessité absolue de sauver nos paysans.

On va partir d’un postulat très simple, pour survivre il y a des besoins fondamentaux immuables : on doit pouvoir respirer, boire et manger.

Savez-vous que pour faire du pain il faut de la farine, et pour avoir de la farine il faut du blé ? Savez-vous que le blé est une céréale qui poussent dans des champs ? Pour ça il faut un paysan qui prépare la terre, l’aère, la laboure, enlève les mauvaises herbes…puis procède à l’épandage d’engrais…jusqu’à la moisson au mois d’août lorsqu’une bonne partie de la population est en vacances…

Savez-vous qu’avant de pouvoir déguster un petit rosé bien frais autour du barbecue il faut du raisin…pour ça il faut un paysan qui s’occupe de ses vignes jusqu’aux vendanges en septembre ?

Savez-vous que pour savourer un bon fromage, il faut d’abord une vache ou une brebis, avec un éleveur qui fait la traite 7 jours sur 7, 365 jours par année ?

Je vais m’arrêter là pour les exemples, vous aurez compris que je mets une chose en évidence : derrière les fruits, les légumes, la viande, la charcuterie, les produits laitiers, les oeufs, la pâtisserie il y a des hommes et des femmes…des hommes et des femmes, oui, avec des chiffres terribles (pour la France) :

  • Certains d’entre eux travaillent jusqu’à 16h par jour pour moins que le SMIC…0,9 SMIC pour être plus précis…
  • 15% de revenus en moins en moyenne que le reste de la population…
  • 3 fois plus de suicides que dans les autres professions…

Voilà un déséquilibre criminel entre la grande distribution qui se pavane au sein du CAC40 et ces hommes et femmes qui sont, pour un grand nombre, en train de crever…en train de crever pour que nous puissions bouffer. N’allez pas penser que je cherche à culpabiliser l’opinion. Ce n’est pas mon style. Mais une prise de conscience s’impose, il n’y a pas d’autre profession plus importante que celle là au regard de nos besoins primaires.

Jean de La Fontaine – Le laboureur et ses enfants

Travaillez, prenez de la peine :
C’est le fonds qui manque le moins.
Un riche Laboureur, sentant sa mort prochaine,
Fit venir ses enfants, leur parla sans témoins.
« Gardez-vous, leur dit-il, de vendre l’héritage
Que nous ont laissé nos parents :
Un trésor est caché dedans.
Je ne sais pas l’endroit ; mais un peu de courage
Vous le fera trouver : vous en viendrez à bout.
Remuez votre champ dès qu’on aura fait l’oût :
Creusez, fouillez, bêchez ; ne laissez nulle place
Où la main ne passe et repasse. »
Le père mort, les fils vous retournent le champ,
Deçà, delà, partout….
si bien qu’au bout de l’an
Il en rapporta davantage.
D’argent, point de caché. Mais le père fut sage
De leur montrer avant sa mort
Que le travail est un trésor.

On parle de retraite, de sécurité, d’immigration, d’éducation, de santé, de croissance économique…peut-on parler 30 secondes de bouffe ? Ne devrions-nous pas faire de ce thème un thème majeur ? Un thème de campagne politique même ?

On parle d’indépendance énergétique…ne devrions-nous pas parler d’indépendance alimentaire ? On parle d’OGM et de mal bouffe…doit-on consommer uniquement des produits importés dont on ne contrôle pas la qualité ni la réelle provenance ? Doit-on être à la merci de la Russie lorsqu’un incendie impose à ce pays de stopper ses exportations de blé ? Doit-on être à la merci des États-Unis qui ne produisent que des OGM ? Doit-on dépendre de la Chine qui n’hésite pas à utiliser des poisons pour gagner plus d’argent (mélamine et cuir dans le lait) ?

Je n’ai pas toutes les réponses, mais quelques certitudes pour la France et le Canada:

  • Il faut des paysans et une agriculture forte…et en être fier !
  • Il faut que cette agriculture soit diversifiée
  • Il faut que ces paysans vivent de manière décente

Pour la manière d’y arriver, je laisserai le soin à nos politiques de trouver les solutions avec le monde rural. Mais pas d’excuses, pas de considérations autres que l’obligation de résultats dans ce domaine.

Mon message s’adresse d’abord aux jeunes, pensez-y, c’est de votre avenir dont il est question. À une époque pas si lointaine la France connaissait la famine. Aujourd’hui, ce fléau touche encore de nombreux pays…en 2011…les émeutes de la faim ont fait l’actualité il y a à peine quelques mois.

Mais s’adresse aussi aux autres 🙂 : vous êtes l’opinion publique, faites de ce sujet un enjeu.

Pour finir mon billet, quelques clins d’oeil, parfois drôles, parfois plus tristes :

Pierre Priolet, auteur de « Les fruits de ma colère » publié chez Robert Laffont, était de passage dans le Grand Journal sur Canal + avec le ministre de l’agriculture, Bruno Le Maire.

Les fruits de ma colère

Une dure leçon de vie…si vous n’avez pas vu ce reportage, prenez le temps de le visionner un soir…

Harry Roselmack avec les résistants du monde paysan.

Allez ! Bonne nuit.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :