Skip to content

Journalistes français : Information ou propagande politique ?

8 février 2011

Ce n’est pas ce soir que je mettrai tout le monde d’accord…d’ailleurs, si c’était un objectif, je parlerai de Corydalis flexuosa ou d’Axolotl…mais bon, je ne suis ni un spécialiste en botanique, ni en faune marine.

80% des journalistes sont de gauche

Quotidien le Monde Selon les rares sondages disponibles sur cette question, 6% des journalistes sont de droite et environ 80% d’entre eux sont de gauche (les autres sont indécis). Attention, dans ce billet, il ne s’agit pas pour moi de critiquer les idées de gauche ni même de mettre tous les journalistes dans le même panier de crabes, mais simplement de poser la question de l’objectivité et de la pertinence du traitement de l’information dans les médias français, voire de la véracité de certains propos. À la veille de la présidentielle de 2012 en France, ce billet prend tout son sens.

Vous aurez compris que mon billet concerne le traitement de l’information politique, laissons donc ce très cher Nelson Monfort au bord des pistes d’athlétisme jongler avec un javelot, un poids et un disque, David Martin dans le marché de Rungis choisir un chou-fleur pour concocter la recette préférée de la Comtesse du Barry, ou encore Stéphane Bern visitant avec passion les trésors de la chrétienté à Conques

Je dois aussi préciser que j’aime beaucoup certains journalistes de gauche comme Laurent Ruquier ou Jean-Michel Aphatie, pour leur esprit d’analyse et pour leur capacité à reconnaître du bon et du moins bon des 2 côtés de la barrière. Je pourrai aussi citer Alexandre Adler, longtemps communiste, pour ses ouvrages sur l’Europe de l’Est et sur l’U.R.S.S (maintenant la Russie). Je ne suis pas toujours d’accord avec eux ou avec leurs actions, mais comme avec les politiques, je ne suis pas un adepte du « tous pourris » ni du « tout ce qu’il dit est nul ».

80% !!! J’hésite entre écrire « quelle surprise ? » ou « je ne suis pas surpris ! ». Depuis 2007,  je n’arrête pas d’entendre ou de lire une grande majorité des chroniqueurs et éditorialistes politiques dire ou écrire que les médias sont contrôlés par Nicolas Sarkozy, ce grand copain de Bouygues (TF1…) et de Lagardère (Europe 1, Journal du Dimanche, Paris Match…). Il semble donc que la France traverse une période de censure et de propagande contrôlée et diffusée par Claude Guéant dont j’ai un scoop : il n’est en réalité pas secrétaire général de l’Élysée mais bien ministre de l’information et de la propagande officielle.

Je ne suis pas très intelligent mais je ne suis pas non plus le roi des cons. Jamais un Président de la République française n’a été autant décrié, attaqué ou caricaturé par le 4ème pouvoir et le principal parti d’opposition, jamais un Président n’avait connu à ce point le phénomène des réseaux et des médias sociaux (Youtube, Facebook et Twitter notamment) qui font que « cass’ toi pôv con » a fait le tour de France en quelques heures ou que Ben Ali a dû fuir la Tunisie en 4 semaines.

Pourtant, quand on interroge un journaliste (de gauche), il répond : « mais non, c’est kif kif, il y a un journalisme de gauche incarné par Libération et un journalisme de droite incarnée par le Figaro. »

Éric Brunet a écrit dans son blog que l’affirmation ci-dessus est, je cite : « c’est encore une arnaque intellectuelle. Plus fine, celle-ci. Car celui qui ne connait pas la réalité d’un quotidien « de droite » pourrait penser le sujet clos avec ce «1 but partout, balle au centre ». En effet, chacun sait que, durant des années, la rédaction pléthorique du quotidien Le Monde, ne compta pas un seul journaliste de droite. Pas plus que celle de Libération, de France soir et autre. Ce que la plupart des lecteurs ignorent en revanche, c’est qu’une partie importante des journalistes du Figaro a toujours été de gauche (d’ailleurs, lors des élections présidentielles, les urnes placées par tradition dans la rédaction du quotidien de droite « juste pour voir », ont toujours donné le candidat de gauche vainqueur). »

La presse écrite

80% des journalistes sont de gauche : je comprends un peu mieux la grande majorité des lignes éditoriales dans notre pays. Les stars de ce système médiatico-politique ? Edwy Plenel, espèce de Julian Assange français avec son site Médiapart, sauf qu’Assange fait trembler la Terre, alors que Plenel ne fait trembler que les tasses à café en marchant sur le parquet en bois franc de son bureau. Jean-François Khan, fondateur de Marianne…que je n’ai pas besoin de présenter, si ce n’est pour dire que lorsqu’il commence à faire ses grands gestes, postillonnant comme un artiste sur les planches d’un théâtre, et répéter 4 fois la même phrase en élevant la voix, technique apprise dans les écoles de communication pour bourrer le mou aux téléspectateurs, je pense à la scène du film Uranus de Claude Berri, dans laquelle Michel Galabru, qui joue le rôle d’un salopard qui s’est enrichi en faisant du marché noir pendant la 2ème guerre mondiale, dit à son fils : « Quand je te vois, je me dégoûte… ».

Aussi brillants soient-ils, nous n’avons pas, avec eux, le droit à un traitement objectif de l’information, mais bien à un discours politique fondé sur des convictions personnelles intimes. C’est leur droit ! Encore faut-il que tout cela soit clairement expliqué aux français : « je ne vous donne pas une information, je la commente de mon point de vue et de mes convictions politiques… ».

Tout cela n’enlève rien au travail des journalistes, mais une plus grande transparence et un peu plus de vérité sur cette réalité serait un minimum de la part de certains professionnels qui traitent l’information politique et qui régulièrement accusent le pouvoir de s’attaquer à l’indépendance de la presse et à la liberté d’expression…


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :