Skip to content

Québec – France : la parole à 2 Premiers ministres

21 janvier 2011

Relations France - QuébecPassionnant ! Quelles que soient nos convictions politiques, le niveau était très élevé ce midi au Hilton Québec à l’occasion du midi conférence organisé par la Chambre de commerce française au Canada section Québec, avec comme co-conférenciers : Bernard Landry (Premier ministre du Québec de 2001 à 2003) et Jean-Pierre Raffarin (Premier ministre de la France de 2002 à 2005).

Bien évidemment, leur carrière politique ne se limite pas à ce mandat, mais je ne détaillerai pas leur biographie, Wikipédia fait ça mieux que moi, vous n’avez donc qu’à suivre les liens…

Simplement préciser pour mes lecteurs français, que Bernard Landry est ancien chef du Parti Québécois (souverainiste) et pour mes lecteurs québécois, que Jean-Pierre Raffarin est du Centre et appartient à la majorité présidentiel actuelle. Pour l’anecdote, JPR a aussi été président du comité français pour les festivités du 400ème anniversaire de la fondation de la ville de Québec.

Le sujet de ce midi conférence :

L’espace économique franco-québécois à l’aube de l’accord de libre-échange Canada/Union européenne.

Il est important de préciser que l’idée d’un accord de libre-échange entre le Canada et l’Union Européenne n’est pas nouvelle, mais c’est Jean Charest, Premier ministre du Québec qui a relancé, en 2008, des discussions avec la France pour la création de cet accord. Le Québec a donc porté ce projet au niveau du Canada, et la France au niveau de l’Europe.

Les 2 anciens Premiers ministres nous ont fait partager leur regard sur 4 thèmes (défis) auxquels sont confrontées nos sociétés :

  • La crise financière
  • La main d’oeuvre
  • La population active, le vieillissement de la population et la retraite
  • L’accord de libre échange Canada – Union européenne

Bernard_Landry

Je ne vous livrerai pas la totalité des dires, la conférence a duré 2h00, mais voici quelques éléments relevés à midi, dont certains propos n’ont pas manqué d’humour :

  • La crise financière

JPR : Nous avions l’État providence, puis la déréglementation. Avec la crise nous assistons au retour de l’État dans le marché économique et financier.

BL : L’échec du communisme et l’effondrement du bloc soviétique a laissé penser que l’économie de marché était la clé et résoudrait tous les problèmes. La crise financière a mis en évidence les failles de ce capitalisme à outrance basé sur la finance et non l’industriel. Une correction de ce modèle économique devra s’opérer.

  • La main d’oeuvre

JPR : Les français sont très productifs mais la quantité de travail n’est pas suffisante pour créer la richesse nécessaire à notre modèle social et les défis de demain.

JPR et BL : on pourrait mélanger la quantité de travail des québécois et la productivité des français…

  • La population active, le vieillissement de la population et la retraite

JPR : la nécessité d’avoir réformé la retraite. En France, 1 fille sur 2 qui naît aujourd’hui vivra plus de 100 ans !!!

BL : si les françaises, qui font déjà des enfants (n° 1 en Europe), avaient fait autant d’enfants que les québécoises, il y aurait autant de français que de chinois.

Pour ce qui est du mode d’emploi (pour faire des enfants), nos 2 conférenciers ont convenu que ce n’était pas du ressort de l’État 🙂

Jean-Pierre_Raffarin

J’ai pu poser 2 questions :

  • Vous êtes tous 2 anciens chefs de gouvernements, si vous étiez au pouvoir aujourd’hui quelle serait LA réforme que vous entreprendriez :

JPR : une TVA sur les produits importés pour ne pas pénaliser la production française au détriment des importations. Mais aussi (et c’est en lien avec mon billet du 14 janvier sur l’entrepreneuriat :)) faire en sorte que les entreprises qui bénéficient d’allègements de charges, dynamisent l’alternance des jeunes entre l’école et le monde du travail.

BL : pour le Québec : plus d’autonomie, notamment pour ce qui touche à la fiscalité, mais aussi à la possibilité de signer des accords internationaux.

  • Un autre défi n’a pas été abordé ce midi : la dette publique de nos sociétés. J’aimerais vous entendre sur cette question :

Tous 2 étaient d’accord pour dire que les déficits publics doivent-être impérativement maîtrisés et le niveau de la dette contrôlé. Une des sources d’inquiétude est le taux d’intérêt des emprunts contractés par les États. JPR disait que la dette française avait doublé en moins de 15 ans, mais la charge de la dette est restée stable sur cette même période, et ça c’est un combat de tous les jours.

J’avais une 3ème question, mais ce sera pour une autre fois : comment appréhendez-vous l’émergence d’un axe USA – Chine ?

Voilà, tout ceci ayant était ponctué d’anecdotes très drôles sur la France, sur le Québec et sur les relations entre ces 2 peuples. Encore un fois, très passionnant ! Bravo aux organisateurs !

From → Politique

5 commentaires
  1. Salut Eric,
    Quel beau résumé. Tu n’as pas oublié grand chose des moments forts de ce débat croisé vraiment passionnant.
    Au sujet de la 3ième question que tu n’as pas pu poser, j’ai retenu un message de Jean-Pierre Raffarin :
    Un ami chinois m’a dit lors de ma dernière visite au pays du matin calme : « En France, vous travaillez 35 heures par semaine. Chez nous, c’est la durée de notre temps de sommeil hebdomadaire ».
    Significatif de l’évolution de l’économie mondial…

    • Salut Francis,
      Pour l’anecdote sur les 35h00, je n’ai pas osé la publier hier soir. Bien content que tu complètes mon billet !

  2. Christophe Monch permalink

    Bonjour,
    Très bonne synthèse merci beaucoup.
    Je me pemets simplement un petit bémol porte sur les fameuses (mythiques?) 35 heures. Encore un french paradox comme diraient nos amis anglo-saxons. Les français ne travaille pas mais sont tout de même classés comme les plus productifs au monde (stratégie du fainéant? Trouver un moyen d’en faire le plus possible avec un minimum d’efforts ?). Plaisanterie mise à part il faut noter tout de même que ce passage aux 35 heures n’a pas fait que des heureux. Ainsi les cadres ont une enveloppe forfaitaire de temps (heures et/ou jours) définie sur l’année alignée sur ces 35 heures hebdomadaires. Dans les faits il est rare qu’ils travaillent 35 heures (selon un sondage nous sommes plus près de 45 heures hebdomadaires en fait) et bien souvent non rémunérées…
    Enfin, au sujet de ce fameux commentaire chinois, je vois que notre ancien premier ministre aime à le glisser aussi souvent que possible sans doute car la majorité présidentille tente de revenir aux 39 heures tant bien que mal pour aider nos entreprises à améliorer leurs marges facilement.
    Il est vrai qu’un ouvrier chinois travaille jusqu’à 12heures+ par jour. Mais jusqu’à présent les produits manufacturés en Chine étaient à bas coût du fait d’une qualité plus que médiocre et d’un besoin en main d’oeuvre non qualifiée; leur stratégie étant de noyer le mass market. Aujourd’hui leur stratégie évolue ainsi que les prix. Le niveau de qualification des employés également et de ce fait les salaires et les besoins. L’apétit venant en mangeant il serait bon de revoir cet ami dans 5 ans afin de savoir si il tient toujours le même discours.
    Merci encore pour cette synthèse aussi instructive qu’intéressante.

    • Merci beaucoup Christophe pour ce commentaire. Des infos précises et pertinentes, c’est très apprécié.
      Votre commentaire rappelle aussi que bon nombre de sujets abordés par nos politiques et autres personnalités sont complexes et ne peuvent être traités par des raccourcis. C’est rarement tout bon ou tout mauvais, mais il y a bien souvent du pour, du contre, des points à améliorer, et les débats politiques ne penchent pas toujours du côté d’une vraie discussion constructive.

Trackbacks & Pingbacks

  1. Retours sur la conférence de Jean-Pierre Raffarin et Bernard Landry | Carnets de Christian Amauger - Stratège Web

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :