Skip to content

Entrepreneuriat : créer des vocations !?

14 janvier 2011

Drapeau du Québec Je participais hier à une consultation tenue à Québec dans les locaux de l’INO (Institut National d’Optique), en présence de Clément Gignac, Ministre du MDEIE (Ministère du Développement Économique de l’Innovation et de l’Exportation), d’André Drolet, Député de Jean-Lesage et adjoint parlementaire au ministre du MDEIE, et d’Alain Paquet, Député de Laval-des-Rapides et adjoint parlementaire au Premier Ministre (ces 2 derniers étant les co-présidents de ces travaux).

Cette consultation a été lancée dans le cadre de la stratégie québécoise pour l’entrepreneuriat, qui a pour objectif, je cite : « Dans le but de stimuler la relance de notre économie, le gouvernement du Québec a lancé le processus d’élaboration d’une stratégie québécoise de l’entrepreneuriat. Une des premières étapes de ce processus vise à consulter les intervenants de première ligne à l’œuvre dans toutes les régions du Québec. » (MDEIE)

Dans des mots non politiques : comment stimuler l’entrepreneuriat au Québec ? (Eric Taillefer)

Voilà un aperçu des grandes questions posées et de quelques éléments de réponses relevés lors de cette rencontre :

1- Tout d’abord, il y avait autour de la table, en plus de quelques entrepreneurs, les représentants de tous les organismes du développement économique de la région. 1er constat : ces organismes sont nombreux, il est donc impératif qu’ils se consultent sur une base régulière et que des accords soient passés de manière à minimiser l’enveloppe budgétaire allouée à ces organismes, et de manière à en augmenter l’efficacité. Je dois dire, qu’à part un ou deux, nous avions à faire à des gens passionnés et passionnants, et tous convaincus de cette nécessité. Jacques Fiset, Directeur Général du CLD de Québec, a d’ailleurs insisté sur ce point et à illustré ses propos avec quelques beaux exemples de collaboration.

2- Un des constats posés est que l’image de l’entrepreneur n’est pas particulièrement reluisante au sein de la population (bien qu’elle reste nettement meilleure qu’en France), et ce probablement à cause de notre éducation judéo-chrétienne qui rend délicat notre rapport à l’argent. Même si nous oublions trop souvent que pour un succès d’entreprise, il y a des dizaines d’échecs. Et même si personne ne parle des risques du départ et des sacrifices complètement fous que le démarrage d’une entreprise exige. Petite parenthèse, en France, le débat est en permanence faussé par un regard exclusivement tourné vers les entreprises du CAC40 et leurs riches dirigeants (les 40 plus grandes entreprises françaises).

Philippe Geluck

3- Paradoxalement, c’est aussi à cause de ces risques et de ces sacrifices qu’il y a un déficit entrepreneurial.

4- De l’avis unanime, une des clés réside dans l’éducation : il faut donner le goût de l’entrepreneuriat aux jeunes lorsqu’ils sont, pour le Québec, au secondaire, au CEGEP et à l’université, et pour la France, dès le collège. Mais cela n’est pas sans difficultés. L’auditoire a majoritairement soulevé les défis suivants :

Ça commence dans l’autobus jaune…

Autobus scolaire

  • Comment l’école peut-elle transmettre la fibre entrepreneuriale ? Un enseignant peut avoir beaucoup de qualités, mais il y a un fossé gigantesque entre la réalité d’un enseignant et la réalité d’un entrepreneur.
  • Comment faire pour que des parents qui ont pris des risques pour devenir entrepreneur ne soient pas tentés de dire à leurs enfants : « ne faites pas comme nous, allez à l’université faire du droit ou médecine… »
  • Comment, dans une région de plein emploi, va t-on convaincre un jeune de créer une entreprise alors qu’il peut démarrer sa carrière professionnelle avec un job payé entre 40 et 50,000$/an ?

5- Et l’épineuse question du financement des TPE et des PME, mais là…

6- Et le défi de la relève…

Voilà une consultation fort passionnante et surtout indispensable pour faire face aux défis économiques et sociaux de demain. On ne peut que saluer cette initiative du gouvernement et cette méthode de consultation.

Les résultats devraient-être publiés au printemps.

From → Économie, Politique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :